30% de rabais pour les 30 ans

«La proximité et le lien avec le client sont notre alpha et notre oméga.»

À l’occasion de son 30e anniversaire, SwissCaution vous présente quelques-uns de ses collaborateurs. L’occasion de mieux connaître celles et ceux qui font de SwissCaution un prestataire reconnu et apprécié et forment une équipe aussi motivée qu’engagée! Quatre collaborateurs se sont prêtés au jeu, ce qui n’est pas toujours évident quand on a l’habitude de travailler dans l’ombre…

Bonjour !

Commençons par faire les présentations :

Beat a fêté en avril ses cinq ans au sein de SwissCaution. Il dirige l’équipe de Suisse alémanique et est chargé des grands comptes (entreprises ayant plusieurs filiales).
Mehtap a rejoint l’équipe il y a deux ans et demi. C’est la seule femme et ce rôle lui va très bien! Elle est chargée des clients des régions de Zurich, d’Argovie et de Suisse centrale.
Zoran est entré au service itinérant à la fin de l’année 2018. Il rend visite à ses clients en Suisse orientale (Winterthur, Coire et cantons de Schaffhouse, Thurgovie, St-Gall, Schwytz et Glaris).
Ernö est entré chez SwissCaution à la mi-2019 et a tout de suite été intégré à l’équipe. Il s’occupe de clients dans les cantons de Bâle-Ville et Bâle-Campagne, Soleure, Berne, Fribourg et du Valais (parties germanophones).

 

Mehtap, Beat, Ernö et Zoran, décrivez-nous un peu votre quotidien de travail.

L’immobilier est un secteur très varié et la grande diversité de nos clients nous permet d’avoir des échanges toujours différents et passionnants. C’est très enrichissant. En interne, la qualité du travail d’équipe et de l’esprit d’équipe est décisive au quotidien. C’est pourquoi nous lui apportons un soin constant. Nous nous estimons heureux de pouvoir compter sur ces échanges réguliers.

On observe depuis un certain temps que les gens se détournent des dépôts bancaires classiques au profit de la garantie de loyer. La solution que propose SwissCaution est très intéressante pour les jeunes, qui préfèrent souvent pouvoir disposer de leur argent que de le bloquer sur un compte, qu’il s’agisse de fonder une famille, de s’offrir des vacances ou d’acheter la voiture de leur choix. C’est aussi le signe d’une évolution.

À quoi ressemble votre travail au quotidien?

Zoran et Ernö évoquent l’étroite collaboration avec les partenaires et l’administration: «Nous agissons dans ce qu’on appelle le B2B et assurons la formation des régies en leur présentant en détail nos produits et services. Ce sont elles qui les proposent ensuite à leurs locataires.» Mehtap précise que les employés d’une régie peuvent s’enregistrer sur le site de SwissCaution pour y utiliser diverses applications ou données clients, afin par exemple de rédiger ou de résilier un contrat, d’inscrire de nouveaux locataires ou de traiter une réclamation. «C’est nous qui administrons ce portail. Nous sommes à leur disposition pour toute question. Nous rendons par ailleurs régulièrement visite à nos clients, pour leur expliquer telle ou telle évolution ou encore leur présenter nos services de façon générale. Nous proposons une garantie pour des clients institutionnels ou particuliers en fonction des besoins.» Beat souligne que l’équipe assiste aussi les régies en cas de sinistre: «Quand un locataire laisse derrière lui un logement en mauvais état, c’est à SwissCaution de s’en occuper. Nous contactons la régie afin d’évoquer le problème et de déterminer qui doit le résoudre. Nous avons un budget qui nous permet d’effectuer un paiement amiable de façon exceptionnelle, mais en règle générale, c’est notre service Sinistres qui s’en occupe.»

Quel est l’aspect de votre activité qui vous plaît le plus?

Pour Mehtap, ce sont les visites aux clients: «En plus des formations que nous assurons avec les gérants ou la direction, la qualité de la relation avec nos clients est primordiale. C’est pourquoi nous allons régulièrement les voir, afin d’échanger des idées, de comprendre leurs attentes ou tout simplement de boire un petit café ensemble. C’est toujours très agréable et il y en a que nous connaissons depuis très longtemps. Ce qui nous plaît, aussi, c’est que nous sommes en mesure de planifier nos rendez-vous nous-mêmes. C’est très appréciable de pouvoir organiser son planning comme on l’entend.»

Que retenez-vous de l’évolution de SwissCaution depuis que vous y travaillez?

Zoran: «L’entreprise s’est fortement développée (services commerciaux sédentaire et itinérant, mais aussi service Sinistres). L’activité augmente tous azimuts!» Beat ajoute que le chiffre d’affaires et le nombre de clients ont énormément progressé ces dernières années en Suisse alémanique: «Nous avons fonctionné à trois jusqu’à la fin 2019, puis sommes passés à quatre. Ceci nous permet de renforcer nos services et d’améliorer encore le suivi offert au client.»

Ernö apprécie la transition vers le digital et la disparition progressive du papier. Les régies elles-mêmes poussent dans ce sens. «Nous avons donc réagi et fait avancer la digitalisation afin de répondre à leurs attentes. La pandémie n’a fait qu’accélérer ce processus, notamment avec le passage au télétravail, qui fonctionne très bien. Notre équipe travaille essentiellement à domicile ces temps-ci, même s’il nous arrive de passer une journée au bureau à Zurich ou à Berne pour une réunion. Mais 80% de notre temps se passe sur la route ou chez le client

Beat note toutefois que cette situation nouvelle constitue un défi: «Dans notre travail, le contact personnel avec le client est essentiel, et même indispensable. Travailler depuis chez soi complique un peu les choses.» Tous sont d’accord pour dire qu’une visioconférence ou un café virtuel ne pourront jamais remplacer une rencontre dans la vraie vie.

Avez-vous participé à un projet ou une formation qui vous ait aidé(e) dans votre activité chez SwissCaution?

Certaines formations sont organisées par la SVIT et nous y participons régulièrement.

Nous avons bien sûr aussi participé à des formations de vente externes, mais il a fallu adapter leur mise en pratique au quotidien pour que nos clients ne s’en aperçoivent pas aussitôt! Travailler dans la vente, c’est très particulier. Pour nous, soit on est fait pour, soit on ne l’est pas : c’est quelque chose qu’on a dans le sang. Des projets et des formations internes sont aussi régulièrement organisés au siège de SwissCaution, à Nyon.

Justement, comment travaille votre équipe au sein de cette entreprise?

Ernö explique qu’elle jouit d’une certaine liberté: «On a un bon esprit d’équipe, un bon climat de travail et on réussit très bien à résoudre les problèmes entre nous.» Beat ajoute: «Nous sommes quatre pour la Suisse alémanique et échangeons régulièrement sur les affaires courantes. Nous avons aussi une plateforme interne de communication, qui nous permet de nous renseigner sur le reste de l’entreprise ou sur notre maison-mère, le Groupe Mobilière.»

Un souvenir partagé avec l’équipe?

Les événements organisés par SwissCaution (visites au zoo, cirque Knie, Das Zelt, festival d’Humour d’Arosa, etc.) sont autant d’occasions de renforcer les liens avec les clients, mais aussi d’échanger des idées et de faire plus ample connaissance. Cette proximité facilite considérablement la collaboration. Beat remarque que «certains événements sont de notre propre initiative tandis que d’autres sont organisés par les régies ou les syndics, par exemple, et les collaborateurs de SwissCaution y sont invités. L’organisation de ces rencontres est quelque chose de très motivant et nous apprécions beaucoup de pouvoir passer un bon moment avec nos clients. Le service itinérant et la direction sont par ailleurs toujours présents.»

Mehtap se souvient d’«une sortie à Engelberg, super occasion de resserrer les liens au sein de l’équipe

Beat: «On est aussi allés jouer au golf, une fois. On essaie régulièrement d’organiser quelque chose. C’est d’autant plus important à l’heure du télétravail généralisé.»

Nos sorties régulières en équipe (golf, rando, apéritif ou dîner) nous font du bien et apportent du changement dans le quotidien.