30% de rabais pour les 30 ans

Marisa Sengstag, membre de la Direction de Régimo Lausanne, répond à nos questions

Régimo Lausanne se compose de spécialistes de la gestion de patrimoine immobilier. L’une de ses forces est son ancrage régional solide. En effet, la société est active dans les cantons de Vaud, de Fribourg. Et c’est sa filiale genevoise qui gère la pointe du lac Léman.

© Stéphane Schmutz / STEMUTZ.COM

Incursion dans le quotidien de Marisa Sengstag, qui a rejoint l’équipe Régimo Lausanne en 2009. Douze ans plus tard, cette Lausannoise pure souche a fait ses preuves et se retrouve aujourd’hui à la tête du secteur Gérance ainsi que d’un portefeuille d’immeubles. Mais les années n’ont pas altéré ses convictions, ce que Marisa privilégie reste le côté humain. Membre de la direction et titulaire d’un brevet fédéral, elle se plie volontiers à notre exercice du questionnaire à l’occasion des 30 ans de SwissCaution.

Pouvez-vous nous présenter Régimo Lausanne ?

Nous sommes spécialisés dans la gestion de biens immobiliers, la location et la gestion de locaux commerciaux ainsi que le courtage. Nous revendiquons une taille humaine (25 employés à Lausanne et 10 à Genève), ce qui nous permet d’être réactifs, proactifs, sur mesure et concrets. Les qualifications confirmées de nos employés, leur expérience, leur expertise et leur loyauté forment les piliers autour desquels nos activités s’articulent. L’excellence et la qualité, s’il faut encore le mentionner, sont pour nous tant une philosophie qu’une visée.

Quelles valeurs guident l’entreprise ?

Nous favorisons le trio excellence, intégrité et partage. Nous traitons tous les mandats et toutes nos relations au prisme de ces valeurs. Mais loin de nous l’idée de nous satisfaire que de cela. En effet, nous n’avons de cesse de nous perfectionner, car notre domaine évolue constamment. De plus, la direction encourage le développement personnel et la formation continue des employés. A terme, cet enrichissement profite tant aux équipes, aux locataires, qu’aux propriétaires que nous représentons.

Quelle est l’histoire de votre collaboration avec SwissCaution ?

La relation entre les deux institutions a débuté sept ans après la création de Régimo, en 1994, et dure depuis 20 ans. Nous entretenons de très bonnes relations. Nous apprécions la rapidité des processus ainsi que la réactivité et la proactivité que leurs services démontrent. La plateforme dédiée aux gérances est pertinente, car elle nous permet d’analyser en temps réel le statut d’un dossier, notamment la compilation des documents. Avant un état des lieux, c’est toujours pratique de s’y référer.

Tous nos locataires ont le choix de faire un dépôt de loyer auprès d’une banque ou de faire appel à une société de cautionnement. Quant aux locataires commerciaux, nous avons clairement observé une nouvelle tendance, ils font de plus en appel à des sociétés de cautionnement.

La gérance immobilière de demain : quels sont les challenges à relever par la direction et vos équipes ?

L’évolution technologique est notre défi principal. Il l’était déjà avant le Covid, mais la pandémie l’a renforcé. Notre métier nous fait de facto jongler entre les projets, les mandats, les interlocuteurs, les partenaires, les domaines, etc. La numérisation, que ce soit le système de facturation ou le dépôt des dossiers en ligne via notre site regimo-lausanne.ch, s’inscrit résolument dans les must have de la gérance immobilière de demain. Et répond parfaitement au besoin de télétravail recommandé actuellement. Nous proposons également une application dédiée aux locataires. Créé il y a deux ans, l’outil a notamment permis de constituer des communautés de voisins.

Avez-vous effectué des changements / adaptations pour améliorer le bien-être de vos collaborateurs ?

Avant le Covid, nous faisions régulièrement des sorties d’équipe : une journée ski, une virée estivale, ainsi que des sorties entre collègues plus informelles. Nous sommes par exemple allés à Europa Park, et faisions souvent des repas à thème. Si le Covid a freiné ce type d’interactions, nous avons instauré des séances en ligne, pour échanger, partager, et ne pas oublier de cultiver notre esprit d’équipe. Avec les nouvelles mesures, le contact reprend peu à peu et cela ravit tout le monde.

Le Hello Tour met en valeur la Suisse et nos belles régions. Quelle est votre meilleur souvenir d’une escapade en Suisse lors d’une journée d’entreprise ?

Indéniablement la sortie à Saint-Gall ! Le Groupe Régimo est composé de 7 sociétés indépendantes, toutes basées en Suisse, et chaque année l’une d’elles invite les autres à découvrir sa région. J’ai eu un véritable coup de cœur pour la ville et son incroyable bibliothèque. Nous avions passé une nuit sur place et avions tous profité de la journée pour être ensemble.

Votre restaurant préféré ou un lieu de choix pour un after-work ?

La Brasserie de Montbenon, qui se situe au-dessus des bureaux de la gérance, dans le magnifique bâtiment du Casino. La terrasse y est superbe, la vue donne sur le lac Léman et les Alpes, et les épicuriens vont adorer leurs produits régionaux.

Une découverte à faire dans votre région ?

J’aime beaucoup le château de Chillon, idéalement situé entre le lac et les montagnes. C’est un très beau spot et une magnifique découverte architecturale.

La personnalité suisse qui vous inspire dans votre vie professionnelle ?

Lara Gut ! J’aime sa ténacité et sa persévérance ; elle a toujours su rebondir et revenir au top niveau. Elle le revendique elle-même : « Ce n’est pas le nombre d’échecs qui est important. La seule chose qui compte, c’est ce que tu fais pour te relever. » Peu importe les obstacles, elle se relève et reprend là où elle s’est arrêtée. J’aspire à faire de même.