30% de rabais pour les 30 ans

Bâle et ses trésors cachés

Connaissez-vous vraiment la région de Bâle ? Nous vous proposons de découvrir quelques facettes de cette belle ville sous un angle inédit, au gré de ses trésors cachés.

Bâle, dans le désordre, c’est : le Rhin, l’industrie pharmaceutique avec les géants Roche et Novartis, le combatif FC Bâle, les célèbres expositions, dont Basel World, son zoo, l’Hôtel des Trois Rois, les dix victoires de l’enfant du pays, Roger Federer, aux Swiss Indoors, ou encore le fameux et incontournable Carnaval. Bâle est communément considérée comme la capitale culturelle de la Suisse. Avec un total de 40 musées, elle a la plus forte densité de musées en Suisse, notamment : le Kunstmuseum, la Fondation Beyeler, le Musée d’art contemporain… sans oublier Art Basel, la plus importante foire annuelle d’art et de luxe contemporain d’Europe.

Située sur les bords du Rhin au carrefour des trois frontières suisse, française et allemande, Bâle est un vrai bijou. A côté de toutes ces activités et lieux presque mondialement connus, certaines pépites passent pourtant sous le radar. Nous vous les faisons (re)découvrir avec plaisir.

Découvrir le théâtre de Bâle autrement

D’octobre à juin il est possible de plonger dans les coulisses du Théâtre de Bâle : cette visite littéralement « behind the scenes » vous permettra d’accéder aux ateliers, à la menuiserie, à l’atelier des costumes historiques et modernes, de voir les nombreux masques tout en empruntant l’ascenseur qui dessert les 12 étages (dont 4 souterrains) et naturellement en montant sur scène. Une visite privée peut être organisée jusqu’à 20 personnes et le musée choisira le guide le mieux adapté selon votre demande spécifique (visite pour enfants, intérêt pour l’architecture, l’histoire, etc.). Le tout peut être couronné par un apéritif à la cantine du théâtre ou, si la visite est effectuée en fin de journée, par un spectacle.

Traverser le Rhin, autrement…

A Bâle, le Rhin traverse la ville. Pour passer d’une rive à l’autre, il y a bien sûr des ponts, mais également quatre petits bacs, les « Fähri », en activité depuis le 19e siècle. Une véritable institution, dont une association assure la pérennité. Ces quatre bacs à traille servent aujourd’hui à transporter surtout les touristes ou les Bâlois souhaitant se rendre d’une rive à l’autre. Les quatre ferries bâlois n’ont pas de moteur. Chacun se déplace le long d’un câble tendu par-dessus le Rhin, et auquel il est relié par un filin. Seul un trajet rectiligne est possible. Comme ils ne sont pas amarrés à un point fixe, ils coulissent en effet le long d’un câble fixé en travers du fleuve.

Une belle manière de découvrir Bâle, surtout que certains bacs sont proposés à la location pour y déguster une fondue !

Vous avez la main verte ?

Vous voulez faire pousser des herbes et des légumes en ville, mais vous ne savez pas comment faire ? Les ateliers proposés par Urban Roots vous aident à débuter ! Avoir la main verte, c’est synonyme d’essais et d’erreurs, d’apprentissage et de connaissances de base. Si le « grand saut » vous tente, un abonnement annuel de semences vous permet d’acquérir des connaissances de base réparties sur une année. Chaque mois, vous recevez un sac de semences à domicile avec des instructions et conseils à suivre en toute simplicité, sans oublier une recette de saison.

Rhin Bleu : ambiance vacances garantie

Avec le Rhin à ses pieds, la magnifique vue sur la cathédrale, l’avenue verte de long du St Alban-Rheinweg et au loin, sur la rive opposée, la tour Roche, le restaurant-bar-lounge le Rhin Bleu est une oasis estivale en pleine ville de Bâle. Vous pouvez venir piquer une tête le matin pour vous réveiller, ou profiter d’un plongeon rafraîchissant en fin de journée, toutes les options sont ouvertes. Les menus frais du déjeuner, les snacks et les gâteaux ou l’élégant menu du soir invitent les clients à prolonger leur journée pour profiter des derniers rayons de soleil. Le restaurant en terrasse peut accueillir 100 personnes. En outre, il y a un kiosque, un bar et un salon d’été.

Pas besoin d’aller très loin pour se sentir en vacances.

Et quelques autres découvertes insolites…

  • Gelati Gasparini : ce n’est que le nom qui est italien : Le fabricant de glaces régional basé à Münschenstein, Gelati Gasparini a fêté les 60 ans de son fameux bâtonnet banane-chocolat en 2020. Parmi sa palette de bâtonnets, cornets, gobelets, fruits givrés ou bidons à glace, qu’ils soient bio, light ou encore vegan, c’est bien le Zolli-Cornet qu’il ne faut pas manquer. Encore aujourd’hui, ce cornet est fabriqué à la main et visionner cette vidéo ne peut vous mettre que l’eau à la bouche !
    A noter également que Gelati Gasparini, fondée en 1952, appartient aujourd’hui à la société de gaw – Gesellschaft für Arbeit und Wohnen qui s’occupe de l’intégration sociale des personnes souffrant de handicaps dans leur travail et leur vie quotidienne ; l’entreprise emploie, à côté des personnes en difficulté, une quinzaine de collaborateurs qualifiés
  • Un bon petit déjeuner pour démarrer la journée : la sympathique équipe du Café del Mundo accueille sa clientèle internationale de 09h00 à 13h30 pour des échanges autour d’un bon café-brunch ou déjeuner. Cet ancien magasin de fleurs a magnifiquement été rénové par les deux propriétaires, qui ont presque tout fait elles-mêmes. Le mur de droite est d’un vert vif qui apporte une touche de fraîcheur, avec leur « logo café vapeur ». Des tables modernes et des chaises anciennes viennent habiller le café-bar et traduisent une ambiance simple et décontractée. Si vous n’avez pas le temps de vous asseoir pour savourer votre petit-déjeuner ou votre repas de midi car vous devez retourner au bureau, pas de panique ! Le café propose des Lunch Bags pour les plus pressés d’entre vous
  • A l’instar d’un “mini-Berlin”, il y à Bâle des lieux artistiques alternatifs à découvrir. Un des endroits les plus sympas, c’est l’aréal port, sur le Klybeckquai. Vous pourrez manger en terrasse au Landestelle, qui sert une cuisine branchée avec des produits de saisons et des cocktails originaux (environ 50 CHF le dîner)